Chroniques ecclésiastiques — Numéro 22

ANNONCE — En raison d’un déplacement vers de lontaines contrées, l’équipe des Chroniques ecclésiastiques sera absente pendant deux semaines. Les Chroniques ecclésiastiques reprendront le samedi 18 août.   L’affaire Mortara   Ce nom de Mortara est probablement inconnu du plus grand nombre aujourd’hui. Seuls quelques curieux des affaires qui ébranlèrent l’Église catholique au XIXe siècle l’ont déjà rencontré. Permettez donc de dresser ici un rappel des faits. Edgardo Mortara naquit à Bologne en 1851, qui Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 21

Du ministre du Baptême Nous parlions la semaine dernière de l’antique usage qui consistait à congédier les catéchumènes avant l’Offertoire de la Messe, ainsi que des raisons profondes de cette pratique — ancrées dans les profondeurs des enseignements du Divin Maître. Nous n’allons pas nous éloigner du sujet aujourd’hui, car il nous faut parler d’une pratique aussi détestable que dangereuse qui, hélas, tend à prendre racine parmi les catholiques dits « traditionalistes. » Nous voulons parler ici des Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 16

Commentaires des Pères sur le côté ouvert de Notre-Seigneur L’Église ayant rejoué les scènes sacrées de la Nativité, puis de la Passion et de la Rédemption, le cycle liturgique est en quelque sorte désormais arrivé à son terme. En effet, la Rédemption ayant été accomplie, tout est consommé, c’est-à-dire, les temps ou le temps touche à sa fin. C’est la clausula sæculi, dont parlaient les Pères, les siècles se closent sur l’incomparable geste salvatrice du Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 15

Des trois sortes de pains usités dans l’Église   D’après Mgr Guillaume Durand, Rational des divins Offices : Nous trouvons que l’Église, dès le commencement, avait trois sortes de pains, quoique très-différents. Le premier, celui de l’eucharistie ; le second, celui des agapes ; le troisième, celui des eulogies. Le premier est le sacrement de l’autel. Les agapes étaient les soupers que les chrétiens faisaient, dans l’Église primitive, en mémoire de la dernière cène que le Sauveur avait Lire la suite …

Chorinques ecclésiastiques — Numéro 14

Un commentaire de Sᵗ Thomas d’Aquin sur la représentation du Saint-Esprit sous la forme d’une colombe Dans l’Église latine, on représente le Saint-Esprit soit sous la forme de langues de feu, soit sous la forme d’une colombe. Représentation de la Très-Sainte Trinité, XVᵉ siècle, détail du retable de Boulbon. Saint Thomas d’Aquin, dans sa Somme théologique (1), commente ainsi : « — La colombe niche près des cours d’eau, et dès qu’elle voit l’épervier, elle plonge et Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 12

Considérations liturgiques & patristiques sur le temps de l’Ascension du Seigneur Quarante jours s’écoulèrent entre la Résurrection et l’Ascension du Seigneur. Durant cette période, Notre Divin Maître apparut à ses Apôtres, les instruisant sur les mystères du Ciel et de la vie future, ainsi que sur la manière d’établir partout Son Église, que ce soit quant à ses rites, à ses pratiques ou à sa discipline. De là vient que tout rite ou toute pratique, Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 11

De la glauzerie à la folie Glauzerie [glozəʀi] n. f. — XXIᵉ ; du nom propre Glauzy. ◆ Erreur, sottise, dite ou écrite, dont l’énoncé est fastidieux autant que verbeux ; sur des matières sacrées, religieuses et théologiques ; émaillée de préjugés trahissant souvent une ignorance profonde des sujets traités. « Il a dit une énorme glauzerie. » Callipsyché, Cur non. « Son livre est truffé de glauzeries. » Aléthès, Dicendum erit. Dictionarium comicum chronicorum Si notre dernier numéro des Chroniques suscita certaines réactions, nous Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 10

Gare à la glose des glauzateurs ! Si ce que l’on appelle « la dissidence », en vulgarisant certains sujets naguère frappés d’interdit, peut paraître sympathique aux yeux de plusieurs, il nous semble cependant utile de relever ici au moins un point de doctrine nous paraissant particulièrement dissolvant du catholicisme traditionnel. On apprend que certains plumitifs voudraient défendre l’idée qu’il y aurait d’une part les « défenseurs de l’Ancien Testament, » — et qui ne seraient qu’une engeance de traitres — Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 9

Des différents noms de l’Église [II] Toujours sur le même sujet, nous reproduisons ci-dessous quelques considérations supplémentaires de Mgr Guillaume Durand sur l’Église, extraites de son Rational des Divins offices. Mater ecclesia, représentation allégorique de l’Église comme mère des membres du corps mystique. « I. Donc, il faut remarquer, touchant les églises, que l’une est corporelle, c’est à savoir celle dans laquelle on célèbre les Divins offices ; l’autre est spirituelle, et c’est l’assemblée des fidèles ou Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 8

Des différents noms de l’Église En ce temps pascal où tous les membres de l’Église — c’est-à-dire les membres du Christ — se réjouissent avec le Père Éternel des mérites incomparables acquis par Son Fils en vue de la Rédemption de l’humanité, nous souhaiterions soumettre à votre piété quelques considérations sur l’Église et ses différentes épithètes, tirées du Rational des Divins Offices (1) de Mgr Guillaume Durand, évêque de Mende au XIIIᵉᵐ siècle.   « IV. Et l’Église Lire la suite …