Chroniques ecclésiastiques — Numéro 10

Gare à la glose des glauzateurs ! Si ce que l’on appelle « la dissidence », en vulgarisant certains sujets naguère frappés d’interdit, peut paraître sympathique aux yeux de plusieurs, il nous semble cependant utile de relever ici au moins un point de doctrine nous paraissant particulièrement dissolvant du catholicisme traditionnel. On apprend que certains plumitifs voudraient défendre l’idée qu’il y aurait d’une part les « défenseurs de l’Ancien Testament, » — et qui ne seraient qu’une engeance de traitres — Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 9

Des différents noms de l’Église [II] Toujours sur le même sujet, nous reproduisons ci-dessous quelques considérations supplémentaires de Mgr Guillaume Durand sur l’Église, extraites de son Rational des Divins offices. Mater ecclesia, représentation allégorique de l’Église comme mère des membres du corps mystique. « I. Donc, il faut remarquer, touchant les églises, que l’une est corporelle, c’est à savoir celle dans laquelle on célèbre les Divins offices ; l’autre est spirituelle, et c’est l’assemblée des fidèles ou Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 8

Des différents noms de l’Église En ce temps pascal où tous les membres de l’Église — c’est-à-dire les membres du Christ — se réjouissent avec le Père Éternel des mérites incomparables acquis par Son Fils en vue de la Rédemption de l’humanité, nous souhaiterions soumettre à votre piété quelques considérations sur l’Église et ses différentes épithètes, tirées du Rational des Divins Offices (1) de Mgr Guillaume Durand, évêque de Mende au XIIIᵉᵐ siècle.   « IV. Et l’Église Lire la suite …

Chroniques ecclésiastiques — Numéro 7

La tradition des agneaux de cire En cette octave de Pâques, nous tenons à souhaiter à tous nos lecteurs une sainte et heureuse fête de la Résurrection du Seigneur. Nous espérons surtout que tous ont pu bénéficier des cérémonies sacrées de la Semaine Sainte et y méditer les augustes mystères de notre Rédemption. L’Église déploie d’ailleurs en cette période une telle profusion de splendeurs liturgiques qu’il est difficile d’en sélectionner une pour la commenter.Nous voudrions Lire la suite …