L’Antéchrist et la reconstruction du Temple de Jérusalem [première partie]

Le sujet de notre article est de se questionner sur la possibilité de la reconstruction du Temple de Jérusalem. En effet, l’histoire montre que Dieu n’a jamais permis que l’ancien Temple fût rebâti, confirmant la sentence de Notre-Seigneur : « Je vous le dis en vérité, il n’y sera pas laissé une pierre sur une autre pierre qui ne soit renversée. » (1) La tentative la plus hardie fut sans conteste celle de l’Empereur Julien l’Apostat, qui, quoiqu’ayant usé de Lire la suite …

La demi-heure romaine – Addendum

Manuel de Liturgie et Cérémonial selon le rit romain par les PP. Léon Levavasseur & Joseph Haegy 17e édition, 1940 T. 1, p.384 (n°412) – 7° Durée de la Messe. – 1. Pour dire la Messe en observant les rubriques avec ponctualité et de manière à inspirer le respect des fidèles, le Prêtre doit rester au moins vingt minutes à l’autel (1). 2. Il y a obligation grave de rester à l’autel plus d’un quart Lire la suite …

Qu’est-il advenu de l’Arche d’alliance ?

Une question nous avait été adressée concernant la présente location de l’Arche d’alliance. Au terme de notre recherche, nous n’avons pas estimé avoir été en mesure de rassembler suffisamment d’éléments probants pour présenter à nos lecteurs une proposition ferme à ce sujet. Nous savons de façon certaine que l’Arche d’alliance n’était plus présente dans le Second Temple, et qu’elle fut perdue lors de la destruction de Jérusalem par les armées de Nabuchodonosor en 586 av. Lire la suite …

Extrait du Manuel des Divins Offices de Guillaume Durand

Le Rational ou Manuel des Divins Offices de Guillaume Durand, évêque de Mende au XIIIème siècle, a favorisé l’Église de ce remarquable ouvrage. Il expose et explicites les raisons mystiques et historiques de tout ce qui touche au culte divin. I. Donc, il faut remarquer, touchant les églises, que l’une est corporelle, c’est à savoir celle dans laquelle on célèbre les Divins offices; l’autre est spirituelle, et c’est l’assemblée des fidèles ou le peuple convoqué par Lire la suite …

Notule sur la location du Paradis terrestre

Le lieu où se trouve le Jardin d’Éden est une question qui a beaucoup préoccupé les auteurs ecclésiastiques et les Pères de l’Église et qui fut l’objet de nombreuses controverses à travers les siècles. La tradition n’est donc pas unanime. Les opinions à ce sujet sont si nombreuses et variées qu’il serait trop fastidieux d’en faire ici la recension. Cependant, s’il nous fallait relever quelques éléments récurrents, nous pourrions relater ceux-ci : 1. Le Jardin d’Éden existe Lire la suite …

La Fraternité en chiffres

Dans un monde où les banquiers sont maîtres, où le capital apatride seul dicte ses volontés, doit-on s’étonner de voir des congrégations religieuses, sacerdotales, s’adonner à la spéculation ? Il est vrai que l’objet de leurs tripotages diffère en ceci que nous ne parlons pas en termes de parts dans une société anonyme ou d’OPA sur une chaîne de distribution, mais en nombre de prêtres ordonnés, de religieux professes, de chapelets récités. Hé, quoi ? Lire la suite …

De l’hérésie par Merkelbach, O.P.

Nous souhaitons présenter au lecteur une traduction d’un passage de la Summa theologia moralis du Père Merkelback, O.P., concernant l’hérésie. Des différentes types d’infidélités. Dans le pécheur, l’infidélité peut s’appeler ou apostasie, ou hérésie, ou simple infidélité. L’apostat est celui qui, ayant auparavant reçu la foi du Christ, la rejette totalement ; l’hérétique est celui qui ayant à un certain moment professé avoir reçu la foi du Christ, mais en altère ensuite les dogmes qu’il Lire la suite …

De la langue catholique [première partie]

Qu’entends-je ici par «langue catholique» ? Non bien sûr qu’il y ait une langue catholique comme il y a une langue française ou italienne. J’entends plutôt par langue catholique cet emploi approprié des mots sacrés et noms divins, par lequel on peut certainement reconnaître un vrai chrétien. Pourquoi dire Notre-Seigneur Jésus-Christ plutôt que Jésus ? Pourquoi dire Saint-Sacrifice de la Messe plutôt qu’eucharistie ? Quelle est la différence entre ces deux expressions ? Convient-il de dire Marie pour désigner la Très-Sainte Vierge Marie ? Nous allons aussi tenter de Lire la suite …

Pourquoi le sel dans la liturgie ?

« Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? » S. Matth., v, 13. Lors du baptême, le ministre impose quelques grins de sel sur la langue du catéchumène, en disant : « Reçois le sel de la sagesse… » Le sel est un condiment visant à réhausser la sapidité d’un aliment. Le sel ne saurait remplacer un aliment ou l’éliminer. Plutôt, le sel suppose un mets dont il va relever Lire la suite …

Symbolisme et signification des cérémonies de la Veillée pascale

Puisque la question nous a été posée, revenons brièvement sur la cérémonie de la bénédiction du cierge pascal, durant la veillée du Samedi-Saint. Les trois derniers jours de la Semaine-Sainte, on éteint les feux dans les églises. Les cérémonies se déroulent dans la pénombre. On peut voir en cela une image de la désertion des apôtres —véritables luminères dans l’Église— durant la passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ ; ou encore une allégorie de la nuit dans laquelle était plongée l’humanité jusqu’à la venue du Lire la suite …